Mercredi 28 novembre 2018, 18 élèves en deuxième année de BTS vont se lever un peu avant 4 heures du matin pour un décollage d’Orly, destination Cracovie en Pologne. Dans l’avion, affrété pour l’occasion, d’autres camarades des collèges, lycées et centre de formation par apprentissage les rejoindront. Il s’agit d’un voyage d’étude, organisé et financé par la Région Ile-de-France et le Mémorial de la Shoah, dont le but est de sensibiliser les nouvelles générations à l’extermination systématique et massive des juifs conduite par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

A l’initiative de plusieurs étudiants de la classe de BTS (MSB 21), ce voyage a été coordonné par Jean-Luc Rigaud, leur professeur de français. Les étudiants ont reçu une information préalable très détaillée au mémorial de la Shoah qui faisait suite aux travaux en cours. Cette sensibilisation est indispensable, pour que la découverte du camp se passe le mieux possible, côté compréhension et côté émotion. Ce voyage pédagogique est un point d’ancrage pour ces étudiants en maintenance des systèmes pour mener des réflexions et rendre compte. Ainsi début du printemps prochain, les 18 jeunes présenteront un grand panneau vertical à la Région Ile-de-France et au Mémorial de la Shoah pour témoigner de ce qu’ils ont vécu et retenu.

Ce voyage sera intense puisque l’aller-retour s’effectue dans la journée, avec deux heures de vol puis une heure de car jusqu’au site. Arrivée en début de matinée à Auschwitz I, le camp de travail forcé sera la première découverte, avec l’emblématique écriteau placé sur le haut du portail : «Arbeit macht frei » (« le travail rend libre »). Les élèves et leurs deux accompagnateurs, M. Fabrice Streveler (professeur d’anglais) et M. Monir Ahssaini (professeur en génie climatique) passeront par les lieux de travaux forcés, le wagon type qui emmenait les déportés sur le camp et les lieux d’expérimentation médicale. Le deuxième camp, Auschwitz II (ou Birkenau), sera également parcouru par les étudiants. Il s’agit du plus grand complexe de détention et d’extermination du Troisième Reich, avec son bâtiment d’entrée en brique rouge monumental. Les élèves y découvriront les ateliers de travail, les baraquements faisant office de dortoir, sans oublier les lieux d’extermination et de crémation des corps. Ils visiteront également des sites d’exposition permettant d’interroger ce passé si tragique pour mieux comprendre le présent et envisager l’avenir.

Peu après leur retour, quelques étudiants rendront visite à M. Jacques Smaer, ancien déporté français, rescapé du premier convoi parti de Drancy en 1942 pour Auschwitz. Il a aujourd’hui 96 ans et répondra à leurs questions, pour témoigner de sa vie en déportation.

Camps de concentration et d'extermination d'Auschwitz

Oświęcim, Pologne