Une véritable reconnaissance de l'expertise jardin et paysage

Tout a démarré il y a 6 ans, soit l’équivalent d’une olympiade et demie pour se préparer, monter des projets, les soumettre, échouer, recommencer… On ne débarque pas comme ça à Chaumont sur Loire parce qu’on le décide un beau matin. Une sélection au « JO » des jardins, ça se prépare, ça se mûrit, on s’entraîne, on apprend, on s’endurcit. Et après l’échec, on se relève, on se remotive, on retravaille un concept, on écrit un nouveau projet, on collabore avec des partenaires, on peaufine ses budgets.

Depuis sa création en 1992, le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire fait chaque année 28 heureux élus et plusieurs centaines d’équipes qui sont priées de revoir leur copie. Dans une école qui prépare à des diplômes en jardin et paysage depuis 50 ans, on pourrait s’imaginer partir avec une longueur d’avance. Mais c’est ça le haut niveau, ça apprend l’humilité. Les dossiers des postulants arrivent du monde entier : Inde, Brésil, Irlande, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Belgique ou encore Suède. Le principe du festival consiste à allier le paysage à l’art contemporain, sur le domaine public du Château de Chaumont, classé au Patrimoine de l’UNESCO.

Après 4 tentatives infructueuses, l’équipe pluridisciplinaire école L’ÉA a cette année remporté sa sélection sur dossier, portée par le campus L’ÉA Tecomah situé à Jouy-en-Josas. Constituée de 4 étudiants du bachelor Concepteur Designer d’Espaces Extérieurs : Cécile AMBERT, Marie CHERON, Jennyfer BRUHIER et Nicolas LEVEQUE, accompagnés de leurs enseignants, en partenariat avec des étudiants des formations menuiserie du campus L’ÉA de Gennevilliers. Ils décrochent donc la clé pour aménager un espace de 300 m² qui restera visible pendant 6 mois, sur le thème de l’année : « Les jardins de la terre, retour à la terre mère ».

Désormais l’école ne pourra plus postuler avant 3 ans, règlement oblige. Le Festival International des Jardins est sélectif, exigeant, mais c’est surtout un magnifique challenge et un laboratoire d’innovations. 800 conceptions paysagères s’y sont déjà succédées à travers les années. La diversité, la créativité et la qualité des projets ont contribué à développer sa réputation mondiale. Les équipes complètent leurs excellentes compétences dans les disciplines du paysage par d’autres spécialités pour parfois faire la différence. C’est le cas pour nous avec la menuiserie, l’électricité et une collaboration étroite avec les serres de biologie végétale de l’Université Paris-Saclay.

L’ÉA a construit son projet autour du concept "Terre marché". Selon les élèves, l’Homme et la Terre sont liés, la Terre est source de richesses, elle nourrit les Hommes, les habille, les soigne et les protège. Ce jardin qui sera prochainement mis en place, prône la consommation éclairée. Le visiteur déambulera ainsi dans des rayons d’alimentation, de phytothérapie (helichrysum, curcuma...) ou de prêt à porter (coton, rumilia, lin, bambou…) conceptualisés autour des végétaux, dans leur forme originelle.
On trouvera ainsi du pop-corn, association de maïs, d'huile de tournesol et de betterave à sucre, de l’houmous (pois chiches, ail…) ou des frites avec une plantation de pommes de terre et de tournesol. En bout de chaine, on trouve la symbolique économique avec de quoi fabriquer des paniers, ainsi que la monnaie du pape et un arbre aux quarante écus, pour le passage en caisse. Ce jardin redonnera du sens à notre consommation en questionnant nos habitudes. Il est le fruit d’un travail collectif et collaboratif, interdisciplinaire et intergénérationnel qui donne accès au Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire 2020.

L'espace "Terre marché" qui nous est affecté pour cette édition 2020 "Les jardins de la terre, retour à la terre mère" portera le numéro 15. 

Merci Lyse-Marie CLISSON, Antoine BOZEC, Martine PASINETTI, Cyrille MASSOTEAU, Alain LERAY et Philippe GUASPARE de l’équipe des collaborateurs L’ÉA qui se sont spécialement investis dans le projet.
Et bravo aux étudiants sélectionnés !

Dernières infos : la mise en place de notre espace a redémarré juste après le confinement. Il est en passe d'être terminé. L'ouverture du Festival a bien eu lieu samedi 16 mai. Pensez à programmer une visite dans votre agenda !

 Accédez au communiqué de presse L’ÉA participe au Festival International des Jardins de Chaumont-Sur-Loire 2020

Galerie Media
Festival International des Jardins De Chaumont-sur-Loire

478 Le Château, 41150 Chaumont-sur-Loire