L'école L'ÉA aura l'un des 25 stands du Festival International des Jardins à Chaumont

Depuis sa création en 1992, le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire a vu la création de 800 conceptions paysagères ; la diversité, la créativité et la qualité des projets ont contribué à développer la réputation mondiale de ce festival. Il est devenu un rendez-vous incontournable. Le thème 2020 est « Les jardins de la terre, retour à la terre mère ».

Des équipes du monde entier seront présentes : Inde, Brésil, Irlande, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Belgique ou encore Suède. Le principe du festival consiste à allier le paysage à l’art contemporain dans un décor classé au Patrimoine de l’UNESCO. C’est un laboratoire d’innovations.

Ce Festival confirme sa pluridisciplinarité en associant des paysagistes et des jardiniers, des urbanistes, designers, agronomes, mais aussi des scénographes, archéo-botanistes, biologistes et autres ingénieurs acousticiens.

L’équipe de l’ÉA est constituée de 4 étudiants du bachelor Concepteur Designer d’Espaces Extérieurs : Cécile AMBERT, Marie CHERON, Jennyfer BRUHIER et Nicolas LEVEQUE accompagnés de leurs enseignants Lyse-Marie CLISSON et Antoine BOZEC, soutenus par le manager pédagogique Martine PASINETTI. Ils ont été retenus parmi 300 dossiers et ils seront 25 équipes à se partager le domaine de Chaumont-sur-Loire. Les concurrents bénéficient d’un espace de 300 m² qui restera visible pendant 6 mois.

L’ÉA a choisi pour thème « Terre marché ». Selon les élèves, l’Homme et la Terre sont liés, la Terre est source de richesses, elle nourrit les Hommes, les habille, les soigne et les protège. Dans ce jardin de « Terre Marché », l’Homme vient renouer avec le lien qu’il a avec la Terre. Par le travail du sol et du vivant, il saisit ainsi le labeur de la Terre et les ressources mobilisées pour produire ce dont il a besoin. Ce jardin prône la consommation éclairée. Le visiteur déambulera dans un jardin à travers des rayons d’alimentation, de parapharmacie ou de prêt à porter. Mais les produits seront présents sous leur forme originelle. Ce jardin donnera du sens à notre consommation et questionnera nos habitudes. Il sera le fruit d’un travail collaboratif, il associe certains métiers de l’école : menuisiers, électriciens …

Rendez-vous au Festival du 23 avril au 1er novembre.

Contact : Marie-Claire ERNESTY

Documents joints