Objectifs

Obtenir son Certificat individuel dans le cadre du plan ECOPHYTO, pour les Décideurs en Entreprise Non Soumise à Agrément (DENSA).
Ce certificat permet d'acheter, de manipuler et d'utiliser des produits pour leur propre compte ou dans le cadre de l'entraide en exploitation agricole.

4.08 Certiphyto - Certibiocide

Description

  • Dates de formation

    Du 14 avril 2020 au 15 avril 2020
    Du 08 juin 2020 au 09 juin 2020
  • Durée

    2 jour (14 heures)

  • Type de formation

    Inter-entreprise et possibilité en intra-entreprise
  • Type de diplôme

    Certifiant
  • Coût

    415 € (exonéré de tva)
  • Type de financement

    OPCA, entreprise, personnel, AIF (Pôle emploi)
  • Lieu

Contact

Télécharger la fiche

Pré-requis

Débutant.
Savoir lire et écrire, connaître les 4 opérations de base.

Profil des candidats / Public

Tous les professionnels du secteur des produits phytopharmaceutiques JEVI (Jardins Espaces Verts et Infrastructures) et Agricole.

Programme

Modalités de formation

Nous consulter selon la catégorie souhaitée. Formation sans évaluation.

Contenu

THEME - règlementation et sécurité environnementale (4h)

Cadre réglementaire français : lois Grenelle 1 et 2 et mesures afférentes : plan Ecophyto.
Définition des produits phytopharmaceutiques.
Produits autorisés et produits illégaux. - Autorisation de mise sur le marché.
Réglementation du transport et du stockage.
Utilisation des produits.
Responsabilité de l’employeur, de l’applicateur.
Responsabilité vis-à-vis des tiers.
Consignation de toute utilisation des pesticides.
Risques pour l’environnement et les principales voies de contamination.
Dangerosité pour l’environnement :
- impacts sur l’environnement, sur les plantes non cibles, les insectes utiles, la faune sauvage et la biodiversité
- connaissance des dangers des produits.
Situations d’exposition aux dangers :
- types de pollution : diffuse ou ponctuelle ;
- devenir des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement après le traitement ;
- situations de contamination avant, pendant et après le traitement ;
- facteurs favorisant et aggravant les contaminations ;
- risques au niveau de la zone à traiter lors d’une intervention.
Prévention des risques.
Zonage (zones protégées, périmètre de captage).
Stratégies retenues selon les espaces, leur nature, leur usage (zonages en gestion différenciée, plan de désherbage).
Pratiques visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors des transports.
Pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors du stockage et du
traitement des résidus.
Pratiques et aménagements visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors des
manipulations.
Pratiques, aménagements et équipements visant à limiter la dispersion des produits phytopharmaceutiques dans l’environnement lors des
épandages.
Traçabilité tout au long du processus.

THÈME : santé, sécurité applicateur et espace ouvert au public (4h)

Risques liés à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Dangerosité des produits :
- dangers du produit ;
- voies de pénétration ;
- intoxication aiguë et intoxication chronique ;
- devenir des produits dans l’organisme : stockage ou élimination.
Situations d’exposition aux dangers :
- situations d’exposition : avant, pendant et après l’application ;
- contact direct et indirect ;
- facteurs favorisant et aggravant la pénétration.
Catégories de populations sensibles.
Mesures à prendre pour réduire les risques pour les êtres humains.
Estimation des risques pour la santé des opérateurs et des usagers.
Principales mesures de prévention.
Principales mesures de protection : port des EPI, respect du délai d’emploi avant récolte.
Principes d’utilisation dans les espaces impliquant des usagers.
Principales consignes et réglementation.
Conduite à tenir en cas d’intoxication aiguë ou d’accident.
Principaux symptômes d’empoisonnement.
Conduite à tenir en cas d’accident.
Mesures d’alerte des premiers secours : numéros d’urgence, déclaration des accidents.
Signalement de l’accident auprès de Phyt’attitude (réseau de toxicovigilance).

THÈME : réduction de l'usage, méthodes alternatives (5h)

Techniques alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Méthodes et produits de biocontrôle utilisant des mécanismes naturels.
Techniques de lutte intégrée (lutte biologique directe et indirecte, méthodes physiques, etc.).
Systèmes réduisant les risques de bioagressions et permettant de limiter l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.
Choix d’espèces résistantes ou adaptées à l’environnement.
Contrôle cultural : rotations, travail du sol, gestion de la fumure, aménagements de zones enherbées.
Systèmes de production intégrés.
Evaluation comparative de l’utilisation des produits.
Evaluation de la nécessité d’intervenir : identification des agresseurs et évaluation des risques.
Raisonnement des interventions.
Choix des produits par rapport à leur efficacité, à la toxicité, à leurs facteurs intrinsèques (dose de matière active, mobilité, dégradation
plus ou moins rapide, solubilité, etc.).
Adaptation des doses en fonction de l’état et de la distribution spatiale des bioagresseurs.
Evaluation comparative de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et techniques alternatives.

Vérification des connaissances par le test réglementaire de 30 questions sous forme de questionnaire à choix multiples. Le test dure 1 heure.

L'ÉA Tecomah est habilité par le Ministère de l’Agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire pour les formations et/ou tests au Certificat Individuel / Certiphyto.